La formation

La formation 2017-06-24T18:25:07+00:00
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Devenir Sophrologue

Pré-requis

Il n’existe pas de pré-requis en terme de diplôme ou formation pour exercer dans la branche « sociale » (versus « médicale ») pour la plupart des écoles françaises, si ce n’est qu’un niveau BAC est souvent demandé.

Choix de l’école

Nous vous déconseillons une formation par correspondance : on peut y acquérir des savoirs (théoriques) mais pas ce type de savoir-faire. Ces formations ne sont d’ailleurs pas reconnues par le Syndicat National des Sophrologues, ni même par le Syndicat des Sophrologues Professionnels.

Pour les mêmes raisons, assurez-vous que l’accent soit mis sur la pratique. Chaque journée de formation doit être ponctuée de nombreuses pratiques, notamment de « relaxation dynamique ». Certaines écoles n’en donne que des extraits.

Vérifiez qu’il existe un « service après formation », qu’on puisse vous conseiller ou orienter…

Soyez méfiant vis-à-vis des écoles proposant une multitude de formations (dans d’autres domaines que la sophrologie) : elles sont rarement spécialistes.

De même, certains programmes de formation en sophrologie sont axés sur d’autres méthodes (hypnose, PNL, Analyse Transactionnelle, pour citer les plus courantes) : ceci est peut-être intéressant… mais ce n’est pas de la sophrologie et ce ne sont que des « informations » ou formations supplémentaires non nécessaires à l’exercice de la profession ! (il vaut mieux suivre en parallèle une analyse psychologique ou psychanalytique personnelle avec un professionnel).

Privilégiez les organismes faisant intervenir plusieurs (au moins 4) sophrologues – formateurs.

Enfin, notez que plusieurs « écoles » sont créées chaque année, seules les plus sérieuses résistent aux années. Il peut être prudent de privilégier un organisme de formation enregistré à la Préfecture en tant que tel(reconnaissance des institutions publiques) depuis plusieurs années, n’hésitez pas à en demander une preuve écrite si ce n’est pas indiqué par écrit sur la documentation !
Ces écoles sont souvent créées par d’anciens élèves des Instituts de la Fédération des Ecoles Professionnelles en Sophrologie ou d’autres écoles fondatrices, sans l’expertise suffisante ou une vision globale de la méthode à travers ses fondements, pour son enseignement mais avec de bonnes qualités de communication.

Durée de la formation en sophrologie

300 heures en centre sur 2 ans (auxquelles s’ajoutent l’entraînement, le travail personnel régulier et à distance) est la durée requise par les seconds états généraux de la formation (E.G.F. – voir ci-contre).

Pour notre part, avec la Fédération des Ecoles Professionnelles en Sophrologie – nous considérons qu’un total d’au moins 400 heures de formation en centre (sur 2 à 3 ans) est nécessaire pour devenir un professionnel averti. Attention : ces heures doivent être distinguées du temps de travail personnel

A noter que les formations à distance ne sont validées ni par les E.G.F., ni par les deux principaux syndicats professionnels, même si un travail personnel est bien sûr nécessaire.

Contenu de la formation en sophrologie

Vérifiez que vous serez formé à l’animation des quatre degrés de la Relaxation Dynamique : l’absence de cette formation renvoie à une « sophrologie » qui ne correspond pas à celle décrite sur ce site.

Choisissez les organismes dans lesquels les supervisions ou évaluations formatives (animations contrôlées in situ) sont obligatoires (et non « conseillées » ou optionnelles !) et où il existe un stage de mise en pratique d’au moins 10 séances (le futur sophrologue est mis en situation professionnelle réelle en animant des séances bénévolement en dehors du lieu de formation, tout en bénéficiant d’une évaluation et d’une convention de stage).

Ecole caycédienne ?

Le fait d’être une « école déléguée » du fondateur de la sophrologie n’est pas, selon nous, un critère suffisant. Par exemple, beaucoup de ces écoles ne réalisent pas de véritables évaluations pratiques, aucune – à notre connaissance – ne demandent de stage d’application.

L’avantage est l’uniformité de la formation suivant le programme proposé par le fondateur de la sophrologie. Il ne faut toutefois pas oublier que la seule formation suivie dans une école déléguée – en général environ 250 h sur un an – n’habilite pas les participants à s’installer légalement comme « sophrologue caycédien ® » : ils doivent notamment compléter leur formation par quatre stages sur deux ans en Andorre.

>> Pour savoir dans quel courant de sophrologie nous nous situons,
vous pouvez consulter notre rubrique « Foire Aux Questions » – FAQ, sous l’onglet « Formation », question « Quel type de sophrologie enseignez-vous ? »

Précisons finalement, qu’à ce jour, aucune de ces formations ne sont enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (voir cette page).

Coût d’une formation en sophrologie

Concernant le prix de la formation, pensez à comparer le coût de l’heure, en plus du coût total. Attention toutefois de bien regarder si les heures indiquées sont effectivement celles réalisées dans l’école ou l’institut de formation : certains les cumulent avec le temps de travail personnel ou d’entraînement. Sachez aussi que les organismes de formation enregistrés comme tels auprès de leur Préfecture, n’ont pas le droit de vous demander un acompte avant le délai de rétractation, délai qui doit figurer sur le contrat de formation. Un organisme ne vous présentant pas avant la formation ce type de contrat est à éviter : vous n’auriez pas de recours.

Le titre de sophrologue

Des organismes délivrent un titre dont le niveau de qualification est reconnu par l’état (ce n’est toutefois pas un Diplôme d’Etat) et enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles – RNCP.

Certaines écoles ou organisations professionnelles comme la FEPS dont notre institut est membre, ont effectué des démarches de certifications auprès du Ministère du travail.

Si ces certifications apportent une avancée certaine dans la reconnaissance de ce métier, il est important de savoir que le même intitulé du titre de « sophrologue » inscrit au RNCP peut correspondre à des formations et à des conceptions du métier de sophrologue très différentes d’un organisme à l’autre. En effet, chaque organisme fait sa propre demande en référence à son idée de ce qu’est la sophrologie et aux compétences associées à la profession de sophrologue. De plus, les formations proposées ont souvent des contenus, un nombre d’heures et des durées très différents d’un organisme à l’autre.

Ces démarches de certification n’étant pas reliées à la qualité des formations proposées, il est donc essentiel de rester attentif au nombre d’heures réel de formation (heures suivies au sein de l’école), à la durée, aux formateurs, aux programmes, à l’affiliation à un syndicat ou une fédération indépendante.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.