RNCP : la reconnaissance de la profession

RNCP : la reconnaissance de la profession 2017-03-16T08:54:57+00:00
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La reconnaissance de la profession de sophrologue

Il n’existe pas de diplôme d’état. Les écoles délivrent des attestations, certificats, diplômes ou « masters » privés, qui n’ont en soi pas forcément la valeur escomptée. Le niveau d’étude est, pour la grande majorité des centres de formation, non reconnu par l’Etat.

A noter qu’il existe aussi un Diplôme Universitaire en sophrologie (équivalent d’une certification privée, parfois pris à tort pour un diplôme d’Etat).

Certificat Professionnel de Sophrologue

Depuis le 12/08/2013 (date de parution au J.O.), la Fédération des Ecoles Professionnelles en Sophrologie – F.E.P.S.,  dont est membre fondateur l’Institut de Sophrologie de Rennes – a obtenu l’inscription de son Certificat Professionnel de Sophrologue au Répertoire National de la Certification Professionnelle (RNCP) et délivre ainsi un certificat  de niveau III reconnu par l’Etat. Cette certification est délivrée par la F.E.P.S.

La sophrologie est une profession officielle

Le sophrologue diplômé est déclaré auprès des organismes publics (URSSAF, assurance maladie, caisse de retraite, INSEE, etc.).
Depuis plusieurs années, une importante compagnie d’assurance offre, aux sophrologues diplômés de l’Institut de Sophrologie de Rennes, un contrat-groupe national spécifique pour leur responsabilité civile professionnelle.

Certaines mutuelles remboursent des séances de sophrologie.

Dans de nombreux secteurs, la réalité professionnelle des sophrologues est reconnue :
structures institutionnelles : écoles, collèges, lycées, universités, administrations, hôpitaux, préfectures ;
entreprises publiques et privées.

De même, les formations en sophrologie dispensées à notre Institut et dans d’autres écoles font l’objet de prises en charge totales ou partielles de plus en plus fréquentes :

  • par les fonds de formation ou les Organismes Paritaire Collecteurs Agréés : Fongecif, ANFH, Agefos, Agecif, etc.
  • plus rarement par d’autres organismes officiels : Assedic, Conseils Régionaux, mairies, etc.

La sophrologie est de plus en plus citée dans les médias : comme outil thérapeutique, aide aux sportifs, gestion du stress dans les entreprises, préparation aux épreuves ou changements.

La Validation des Acquis de l’Expérience – V.A.E.

Il est possible d’obtenir la certification au titre de sophrologue par la Validation des Acquis de l’Expérience(V.A.E.) sans avoir suivi notre formation.

Ce dispositif permet l’obtention de tout ou partie de la certification sur la base d’une expérience professionnelle d’au moins une année et 250 heures de conduite de séances.
Cette expérience doit être validée par un jury mis en place par la Fédération des Ecoles Professionnelles en Sophrologie – F.E.P.S.

La V.A.E. est ainsi accessible aux sophrologues formés dans un autre institut ou pour les anciens diplômés de l’ISR (promotions débutées avant le 6 mai 2009 à l’ISR (CF1) – le parcours des candidats après cette date est étudié par la F.E.P.S. avant l’éventuelle certification au regard des quatre domaines de compétences).

Les candidatures des promotions actuelles devront passer devant un jury de certification composé de quatre professionnels. Ce jury, mis en place par la F.E.P.S., évalue les quatre domaines de compétences de chaque candidat au regard du référentiel métier, nécessaires à l’obtention du titre de sophrologue.

 Source et pour aller plus loin : www.vae.gouv.fr

  Résumé du descriptif de la certification F.E.P.S.

TROIS ETAPES

1

Recevabilité

Le candidat retire auprès de l’établissement FEPS le plus proche de chez lui, le livret 1, afin de valider la recevabilité de sa demande.

Ce livret doit être retourné dûment rempli et accompagné de toutes les pièces justificatives demandées.

Chaque établissement de la FEPS valide la recevabilité administrative de la demande.

Le candidat VAE doit correspondre aux critères formels d’une VAE avec
notamment une expérience d’au moins une année en tant que sophrologue salarié, non salarié et/ou bénévole et 250 heures de conduites de séances.

2

Constitution du dossier VAE, rédaction du livret 2

Le candidat informé de sa recevabilité va pouvoir constituer un dossier décrivant en détail son expérience (envoi du livret 2 par la FEPS).
Un accompagnement est conseillé pour cette démarche mais n’est pas obligatoire.

Si le candidat souhaite être accompagné dans cette étape, il a le choix de :

– Sélectionner un organisme extérieur à la FEPS

– Sélectionner l’une des écoles membre de la FEPS accompagnant la démarche.

3

Soutenance et validation

Un jury, mis en place par la F.E.P.S., étudie le dossier de l’étape précédente et convoque le candidat afin d’évaluer ses compétences au regard du référentiel métier :

– Soutenir le dossier devant le jury
– Réaliser une pratique dans le cadre d’une situation professionnelle reconstituée.

Le jury prononce ensuite une validation totale ou partielle.

Tarifs

Cet accompagnement, qui relève de la formation professionnelle continue, est finançable.

Etude de recevabilité du livret 1

100
  • à l’ordre de l’école choisie

Accompagnement à la rédaction du livret 2 par l'une des écoles membre de la FEPS

200
  • par séance de 2 heures

Soutenance et validation devant le jury

2000

Date limite de réception du livret 2 : deux mois avant la date du jury.

Dates des prochains jurys VAE F.E.P.S

29 juin 2017
22 novembre 2017

PARIS

Date limite de réception des dossiers à la FEPS via l’ISR : respectivement le 14 mai et 9 octobre 2017.

Le titre de sophrologue

Les organismes délivrent un titre de sophrologue dont le niveau de qualification est reconnu par l’état et enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles – RNCP.

Certaines écoles ou organisations professionnelles comme la FEPS dont notre école est membre, ont effectué des démarches de certifications auprès du Ministère du travail.

Si ces certifications apportent une avancée certaine dans la reconnaissance de ce métier, il est important de savoir que le même intitulé du titre de « sophrologue » inscrit au RNCP peut correspondre à des formations et à des conceptions du métier de sophrologue très différentes d’un organisme à l’autre.
En effet, chaque organisme fait sa propre demande en référence à son idée de ce qu’est la sophrologie et aux compétences associées à la profession de sophrologue.
De plus, les formations proposées ont souvent des contenus, un nombre d’heures et des durées très différents d’un organisme à l’autre.
300 heures en centre sur 2 ans (auxquelles s’ajoutent l’entraînement, le travail personnel régulier et à distance) est la durée requise par les seconds états généraux de la formation en sophrologie.
Ces démarches de certification n’étant pas reliées à la qualité des formations proposées, il est donc  essentiel de rester attentif au nombre d’heures réel de formation (heures suivies au sein de l’école), à la durée, aux formateurs, aux programmes, à l’affiliation à un syndicat ou une fédération indépendante.
Pour en savoir plus sur les titres RNCP >> www.cncp.gouv.fr/faq-page
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.