Par Kathleen TERMOTE

Enclencher une reconversion professionnelle est une décision importante qui ne se prend pas à la légère car elle aura un impact certes sur la vie professionnelle mais aussi sur la vie personnelle.

Après avoir exercé un métier qui nous a fait progresser en compétences, évoluer dans nos relations sociales, peut être que le sentiment de ne pas être épanoui au travail se fait de plus en plus ressentir.

Divers signaux d’alerte peuvent se manifester et se renforcer : ennui, perte de motivation voire de sens, fatigue, stress, manque d’entrain, manque de reconnaissance …

Ce sentiment général de ne plus être à sa place dans son poste est de plus en plus fort et cela peut même mener jusqu’au burn-out, à la dépression.

Tous ces indicateurs permettent de prendre conscience qu’une reconversion peut être la solution.

Ce nouveau souffle, ce changement de trajectoire est bénéfique pour redonner du sens à ce que nous souhaitons faire, pour être en accord avec soi-même et retrouver un équilibre général.

Vous savez qu’au plus profond de vous-même l’accompagnement de l’Humain est au centre de ce que vous voulez faire. Beaucoup de méthodes permettent cela mais celle qui vous correspond est la sophrologie. Vous voulez devenir Sophrologue.

Mais comment faire pour me reconvertir ?

Divers accompagnements existent pour préparer la reconversion : le bilan professionnel interne ou le bilan de compétences par exemple. Ces temps sont importants pour pouvoir faire le point sur son parcours, valider certaines compétences mais aussi en découvrir d’autres.

Quelle formation choisir ?

Le choix des organismes de formation dans ce domaine est très large ! Il est important de bien le choisir, car au bout du cursus, la nouvelle vie professionnelle commence. Une étude des diverses offres pédagogiques est essentielle : qualité de la formation, des formateurs, gages de sérieux, suivi réel tout au long de la formation.

L’Institut de Sophrologie de Rennes et l’Institut de Sophrologie des Pays de la Loire proposent cet accompagnement global.

C’est celui-ci qui, en 3 temps, fait sa force et sa différence : l’avant formation, la formation complète en plus de 2 ans et le post formation.

Se former à la méthode est bien sûr essentiel, mais être entouré de sophrologues professionnels qui aident à son apprentissage et à la préparation à l’installation est primordial. C’est le plus « pro » de l’ISR-ISPL.

Car l’important est de mettre toutes les chances de son côté pour écrire un nouveau chapitre de sa vie.

Kathleen TERMOTE

Retrouvez Kathleen TERMOTE sur Facebook

Demandez une documentation ISR et ISPL

(Vous y trouverez toutes les informations pour votre prochaine rentrée)

Demander