Le 24 juin dernier nous organisions, en association avec Trilogie Santé ,

la 1ère journée de formation nationale francophone à la sophrologie

pour les professionnels de santé concernés ou intéressés par la sophrologie dans leur champ de compétences.

Selon une enquête menée par l’Ordre national infirmier et publiée le 11/10/20 dans Le Parisien, 37% des 60 000 personnes interrogées déclarent que la crise du Covid-19 leur a donné l’envie de changer de métier et 43% ne savent pas s’ils seront toujours infirmiers dans 5 ans. Ils veulent raccrocher leur blouse blanche ; près de 40% des infirmiers ont envie de changer de métier ! Si 33% des infirmiers interrogés estiment qu’ils étaient en épuisement professionnel avant la crise du coronavirus, ils sont aujourd’hui 57% à se considérer en burn-out, précisent les enquêtes récentes.

Les avancées des neurosciences permettent aujourd’hui une meilleure connaissance du cerveau allié au corps en situation réelle. Cette 1ère Journée Nationale de Formation Francophone à la SOPHROLOGIE prend ainsi toute sa place dans le contexte actuel. Les nouvelles techniques en Sophrologie, courtes, adaptées et adaptables au quotidien du patient proposent une approche novatrice et complémentaire aux thérapeutiques habituelles et favorisent un « mieux vivre quotidien » ; sans oublier une mise en pratique personnelle vous permettant ainsi de « PRENDRE SOIN DE VOUS POUR MIEUX PRENDRE SOIN DE L’AUTRE » Lors de cette journée de formation nationale, nos experts formateurs traiteront des champs d’applications de cet outil sophrologique et de leur mise en pratique, dans le domaine du STRESS, de la DOULEUR et du BURN-OUT.

Arnaud HAYAERT, Directeur de l’Institut de Sophrologie de Rennes

Au programme de cette belle journée:

– Mot d’ouverture : “La sophrologie d’aujourd’hui à la lumière des neurosciences”.

Arnaud HAYAERT (sophrologue, neuropraticien, directeur de l’Institut de Sophrologie de Rennes).

– “La Sophrologie dans le cadre de la douleur, quels bénéfices pour le patient, avantages et retombées positives.”

Sabine Gaudry (infirmière anesthésiste, sophrologue, à Dieppe).

 

– “Pourquoi la sophrologie face au burn-out?” Témoignages-Reconversion professionnelle.

Nathalie GUESDON et Katia REMY (élèves sophrologue de l’Institut de Sophrologie de Rennes)

– “La prévention du stress et la gestion des émotions du soignant/soigné et de la fatigue du soignant : place actuelle de la sophrologie. A propos du COVID et autres situations.

Félix PERRO (ancien directeur adjoint du CHU de Brest, sophrologue, formateur à l’Institut de Sophrologie de Rennes)

“La sophrologie proactive au service des soignants : un résultat gagnant-gagnant”.

Ludivine DAVANNE (infirmière, sophrologue, à Laval).

– “Sophrologie, émotions et stress : la rencontre soignant-patient”.

Christine DHALLEINE (infirmère en neurologie, sophrologue, à Arras) et Sabine Gaudry (infirmière anesthésiste, sophrologue, à Dieppe).

– “Sophrologie et Burn-out : soigner le soignant pour soigner le patient”.

Julie CLAIR (sophrologue spécialiste du burn-out, à Toulouse) et Félix PERRO (ancien directeur adjoint du CHU de Brest, sophrologue, formateur à l’Institut de Sophrologie de Rennes)

– “Initiation à la sophrologie en pratique professionnelle”.

Kathleen TERMOTE (formatrice à l’Institut de Sophrologie de Rennes, sophrologue à Tourcoing) et Ludivine DAVANNE (infirmière, sophrologue, à Laval).